Un agent de santé en train de réaliser un test du coronavirus Covid-19 (photo d'illustration)
Un agent de santé en train de réaliser un test du coronavirus Covid-19 (photo d'illustration)

Coronavirus en Algérie : De nouveaux tests PCR en approche

Alors que l'Algérie est confrontée à une pénurie de tests de dépistage depuis l'apparition du coronavirus (Covid-19), l'Union européenne (UE) vient de lui offrir des tests antigéniques et PCR.

Badr Kidiss
Rédigé le

Ça s'active ! A l'heure où la campagne de vaccination anti-Covid-19 patine en Algérie, l'Union européenne (UE) a décidé de lui venir en aide : des kits de tests antigéniques et PCR viennent d'être réceptionnés à Alger. De quoi permettre à l'Algérie d'augmenter sa capacité de dépistage. 

Cette aide médicale de l'Union européenne n'est pas la première en date. Il y a quelques mois, l'UE avait envoyé différents moyens de protection contre la pandémie de coronavirus. "Aujourd'hui, il est question de la réception d'un matériel de dépistage (Kits antigéniques et PCR), en attendant, l'arrivage, dans les mois à venir, d'autres équipements dont des lits d'hôpitaux", précise l'ambassadeur-chef de la délégation européenne en Algérie. 

Vers des tests moins chers ? 

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus sur le sol algérien, les tests PCR coûtent cher et ne sont pas remboursés. Le prix d'un test de dépistage varierait entre 11.000 et 88.000 DA, (entre 68 et 550 euros selon le prix plafond fixé). Des prix qui sont encore plus élevés dans les laboratoires privés du pays. Mais l'arrivée de nouveaux tests en Algérie pourrait pousser les autorités à revoir à la baisse le prix d'un examen de dépistage du Covid-19. 

C'est tout ce qu'on espère en tout cas, à l'heure où le pays fait face au variant britannique du coronavirus. A ce stade, l'Algérie recense près de 115.000 cas confirmés , dont un peu plus de 3.000 décès.