Le variant indien a été signalé dans au moins 44 pays (photo d'illustration)
Le variant indien a été signalé dans au moins 44 pays (photo d'illustration)

Coronavirus : Contagiosité, résistance aux vaccins... tout ce qu'il faut savoir sur le variant indien

La nouvelle lignée du Covid-19, qui est l'une des raisons de l'explosion de la pandémie de coronavirus en Inde, touche désormais de nombreux pays africains. Ce variant est-il plus dangereux que les autres ? AlloDocteurs Africa vous dit tout.

Badr Kidiss
Rédigé le

Il est suspecté d'être l'une des raisons de la crise sanitaire majeure en Inde. Le variant, qui a été détecté dans 44 pays dans le monde selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), suscite de vives inquiétudes. 

Le variant B.1.617, plus communément appelé variant indien, a été signalé pour la première fois en octobre 2020 à Ngapur, dans l'État du Maharashtra, au centre de l'Inde. Depuis, cette nouvelle lignée du coronavirus s'est propagée dans tous les mutants. Après les variants sud-africain, britannique, brésilien et nigérian, quel est ce nouveau variant qui gagne du terrain sur le continent africain ? 

Est-il dangereux ? 

Il est l'une des raisons -mais pas la seule- qui explique l'explosion de la pandémie en Inde et le pire foyer de la pandémie dans le monde à l'heure actuel. En dehors de l'Inde, c'est en Grande-Bretagne que le plus grand nombre de cas de contaminations au variant B.1.617 a été détecté. 

Cette semaine, le variant indien a rejoint la liste de trois autres "mutants", ceux repérés d'abord en Afrique du Sud, en Grande-Bretagne et au Brésil, qui sont considérés comme "préoccupants" car ils seraient plus dangereux que la version initiale du coronavirus, soit parce qu'ils sont plus contagieux, mortels ou résistants à certains vaccins. En ce qui concerne le variant apparu en Inde, il a été ajouté à la liste parce qu'il est plus contagieux. Mais il y a aussi des éléments qui permettent de penser qu'il atténue la réponse des anticorps qui permettent de combattre le virus, selon la docteur Maria Van Kerkhove, responsable technique de la lutte contre le Covid-19 au sein de l'OMS.

  • Quels autres pays sont touchés ?

États-Unis, France, Singapour, Australie... Présent sur les cinq continents, le variant indien a été détecté dans au moins 44 pays, dont plusieurs Etats africains : Maroc, Algérie, Kenya, République démocratique du Congo, Ouganda et Afrique du Sud. Mais bien avant son arrivée sur le continent, de nombreux pays se sont déconnectés de l'Inde, en suspendant les liaisons en provenance et en direction de ce pays submergé par le Covid-19.

  • Est-il résistant aux vaccins ? 

Bien que la scientifique en chef de l’OMS, Soumya Swaminathan, a récemment expliqué que le variant indien "présente des mutations qui augmentent les transmissions, et qui peuvent aussi potentiellement le rendre résistant aux anticorps qui se sont développés grâce à la vaccination ou à une contamination naturelle", rien ne prouve pour l'heure que le B.1.617 résiste aux vaccins anti-Covid"Nous n'avons rien qui suggère pour le moment que nos diagnostics, nos médicaments et nos vaccins ne marchent pas. Et ça c'est important", rassure la Dr Van Kerkhove, tout en insistant sur le fait qu'il faut continuer à appliquer les mesures sanitaires comme la distanciation sociale, le port du masque, la réduction des contacts...