Le vaccin de Novavax contre le Covid-19 s'annonce efficace
Le vaccin de Novavax contre le Covid-19 s'annonce efficace

Coronavirus : bientôt un nouveau vaccin efficace ?

La société pharmaceutique américaine Novavax annonce que des études ont montré que son nouveau vaccin était efficace à 96,4% contre la souche originelle du Covid-19. Il aurait aussi des performances insolentes face au variant anglais.

Badr Kidiss
Rédigé le

NVX-CoV2373, c'est le nom du nouveau vaccin contre le coronavirus qui est attendu sur le marché. Produit par l'entreprise de biotechnologie Novavax, ce sérum a une efficacité de 96,4 % contre les maladies légères, modérées et graves causées par la souche originale de la Covid-19. 

C'est ce qui ressort des essais cliniques de phase 3 qui ont été conduits au Royaume-Uni et en Afrique du Sud.  Selon les résultats de ces essais, l'efficacité de ce vaccin était de 96,4 % contre la souche initiale du virus, et de 86,3 % contre le variant britannique (B.1.1.7), et d'environ 50% contre le variant sud-africain. 

Ces chiffres laissent présager un dépôt imminent d’une demande d’autorisation en urgence, notamment au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Certes, ce nouveau sérum ne semble pas très efficace contre le variant sud-africain qui continue de gagner du terrain. Mais c'est le premier vaccin anti-Covid qui agit, même de manière limitée, contre cette lignée du coronavirus. En Afrique, certains pays comme l'Algérie ont d'ailleurs déjà entamé des négociations avec le laboratoire pour acquérir des doses du NVX-CoV2373. 

Un vaccin facile à conserver

Le vaccin de Novavax s'administre en deux doses et utilise une technologie différente de celles employées pour les vaccins déjà largement autorisés dans le monde. C'est un vaccin dit "sous-unitaire", à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. Ce sérum se conserve dans des réfrigérateurs (stable entre 2°C et 8°C) et est administré en deux doses à 21 jours d’intervalle, à l'image du vaccin Pfizer-BioNTech.

Par ailleurs, la société américaine travaille également sur de nouveaux vaccins qui cibleraient uniquement les nouveaux variants du coronavirus.