Les artères de Casablanca n'ont jamais été aussi dépeuplées (photo d'illustration)
Les artères de Casablanca n'ont jamais été aussi dépeuplées (photo d'illustration)

Coronavirus au Maroc : un couvre-feu pour le réveillon du Nouvel An

Le Maroc a décidé de mettre en place un couvre-feu national pour le réveillon du Nouvel An. Une mesure sanitaire qui a comme objectif d'éviter une explosion des nouveaux cas de Covid-19.

Sarah Jelloul
Rédigé le , mis à jour le

Il fallait s'y attendre. Alors que le coronavirus ne faiblit pas au royaume, les autorités ont annoncé de nouvelles restrictions pour le réveillon du Nouvel An. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'annonce atypique et minimaliste. Car un couvre-feu de 20h à 6h du matin va entrer en vigueur la nuit du 31 décembre au 1er janvier. 

“Toute festivité à l’échelle nationale sera interdite et un couvre-feu sera observé la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2021 de 20 heures à 6 heures du matin”, précise un communiqué des autorités. Cette mesure concerne toutes les villes du royaume, y compris celles qui n'avaient jamais mis en place un couvre-feu pour faire face au coronavirus (Covid-19). 

Une épidémie qui s'accélère

Cette nouvelle mesure restrictive s'explique sans doute par l'augmentation du nombre de cas dans les services de réanimation. Ou peut-être parce que le SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19, continue de sévir sur le sol marocain. Rien que ce 15 décembre, les autorités ont identifié 2.793 nouveaux cas, portant le total à 403.619 cas confirmés depuis le début de la pandémie. A ce stade, cette maladie infectieuse a fauché la vie d'au moins 6.711 au royaume. 

Alors que de plus en plus de Marocains attendent le lancement de la campagne de vaccination nationale contre le coronavirus, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a rappelé que le Maroc n'avait jusqu'a présent réceptionné aucune dose du vaccin anti-Covid. Affaire à suivre...