Coronavirus au Maroc : Réouverture partielle des frontières et test obligatoire pour les voyageurs

Les Marocains résidents à l'étranger (MRE) peuvent pousser un ouf de soulagement, depuis que le royaume a annoncé la réouverture partielle de ses frontières.

Ammar Belahcen
Rédigé le , mis à jour le
Les 100 ressortissants marocains de Wuhan arrivent, ce dimanche, à Meknès (Illustration)
Les 100 ressortissants marocains de Wuhan arrivent, ce dimanche, à Meknès (Illustration)

Le déconfinement se poursuit au Maroc, bien que le nombre de personnes atteintes par le coronavirus (Covid-19) ne cesse d'augmenter. Les ministères des Affaires étrangères et de la Santé ont annoncé l’ouverture partielle des frontières. "Les citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume, ainsi que leurs familles pourront accéder au territoire national, à partir du 14 juillet 2020 à minuit par voies aérienne et maritime" détaille le communiqué.

D’après la même source, les compagnies aériennes nationales programmeront autant de vols que nécessaires pour la réussite de cette opération. Cependant, les passagers de ses vols seront tenus de présenter un test PCR de moins de 48 heures, ainsi qu’un test sérologique du coronavirus avant l’embarquement.

Entrez !

Dans leur communiqué conjoint, les deux ministères précisent que des bateaux ferrys seront programmés. Ils partiront exclusivement des ports de Sète (en France) et de Gênes (en Italie). Les voyageurs de ces ferrys seront aussi tenus de fournir un test PCR de moins de 48 h et de se conformer aux mesures d’hygiène strictes préconisées. Un contrôle PCR pourrait éventuellement être effectué pendant le voyage, selon la même source.

Les Marocains résidents à l’étranger (MRE) ainsi que les étrangers résidant au Maroc pourront quitter le royaume, à l’issue de leur séjour, par les mêmes moyens aériens et maritimes, a conclu le communiqué. A ce stade, les autorités recensent près de 15.000 malades de la Covid-19, dont au moins 242 décès.