Coronavirus au Maroc : nouvelles mesures drastiques à Casablanca, Marrakech et Beni Mellal

Avec plus d'un millier de cas quotidiens depuis début août, le Maroc s'inquiète de l'augmentation du nombre de contaminations au coronavirus. Face à cette situation, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures concernant les villes de Casablanca, Marrakech et Beni Mellal.

Badr Kidiss
Rédigé le
Les Marocains sont appelés à se faire vacciner contre le Covid-19 (photo d'illustration)
Les Marocains sont appelés à se faire vacciner contre le Covid-19 (photo d'illustration)  —  AlloDocteurs Africa

Le Maroc durcit le ton. Quelques jours après que le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, ait mis en garde le royaume contre la "tendance à la hausse" des contaminations, des cas graves et des décès, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures de restrictions pour contenir la propagation du coronavirus (Covid-19) dans les villes de Casablanca, Marrakech et Beni Mellal. 

A Casablanca 

Les autorités ont officialisé la fermeture des plages de Casablanca, de Dar Bouazza et de Paloma, dès demain minuit, ainsi que la fermeture de tous les hammams de la capitale économique. En parallèle, les différents quartiers casablancais qui ont été récemment barricadés le resteront jusqu'à nouvel ordre. 

A Marrakech

Concernant la ville ocre, les autorités sanitaires ont annoncé l'installation d'un cordon sanitaire et la fermeture des accès à 12 quartiers, tout en promettant l'intensification du contrôle des déplacements au niveau des accès de la ville. En parallèle, les cafés, restaurants et commerces de la ville devront fermer à 22h alors que les transports publics ne sont plus autorisés à dépasser 50% de leur capacité avec intensification des contrôles. 

A Beni Mellal

S'agissant de Beni Mellal, les autorités ont confirmé la fermeture des accès à 6 quartiers à partir de ce vendredi 21 août, ainsi que la fermeture des hammams et des salons de beauté et de coiffure. 

Pour quitter ou se rendre à l'une de ces trois villes, il faudra présenter une autorisation exceptionnelle qui est délivrée par les autorités compétentes.