Au Maroc, les autorités sanitaires font la traque aux différents variants du Covid-19 (photo d'illustration)
Au Maroc, les autorités sanitaires font la traque aux différents variants du Covid-19 (photo d'illustration)

Coronavirus au Maroc : les variants britanniques, sud-africains et japonais s'invitent dans une campagne de dépistage massif des jeunes

Alors qu'un nouveau variant du coronavirus a été identifié au Japon, le Maroc lance une campagne de dépistage massif dans certains collèges et lycées du royaume pour traquer les variants britanniques et sud-africains du Covid-19.

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le

Une nouvelle course contre la montre est lancée. Alors que le variant britannique du coronavirus semble "hors de contrôle" à Londres, le Maroc lance une vaste campagne de dépistage pour tenter de détecter la présence des variants du Covid-19 sur son territoire. Cette campagne cible les jeunes de moins de 18 ans dans les collèges et lycées de six régions du pays. 

Dans le détail, cette opération de dépistage cible 4.000 collégiens et lycéens dans chacune des régions de Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Marrakech-Safi et Souss-Massa, Fès-Meknès, et 10.000 dans la région de Casablanca-Settat qui représente l'épicentre des contaminations au coronavirus sur le sol marocain. L'objectif, selon un communiqué du ministère, est de jauger le niveau de propagation du virus chez les plus jeunes et de caractériser génétiquement les différents variants du SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19. 

Et maintenant, le variant japonais ? 

Les nouveaux variants du coronavirus, qui seraient plus contagieux, font craindre une augmentation des contaminations dans les quatre coins du monde. D’autant qu’après les variants britanniques et sud-africains, déjà identifiés par la communauté scientifique, un troisième variant japonais aurait été repéré. Il aurait été détecté sur quatre patients de retour du Brésil, ont précisé les autorités japonaises.

L'institut japonais des maladies infectieuses a précisé que le nouveau variant découvert au Japon présentait des similitudes avec ceux identifiés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud. Mais rien n'a été communiqué au sujet de la contagiosité ou la dangerosité de ce nouveau variant. Une chose est sûre, l’opération de dépistage qui cible 30.000 jeunes marocains de moins de 18 ans va constituer un important point d’observation, à l'approche de la campagne de vaccination anti-Covid, pour en savoir plus sur la circulation du virus et ses différents variants en ce début d'année 2021.