Marrakech renforce son offre de santé (photo d'illustration)
Marrakech renforce son offre de santé (photo d'illustration)

Coronavirus au Maroc : de nouvelles structures hospitalières attendues à Marrakech

Pour renforcer sa lutte contre le coronavirus (Covid-19), la ville de Marrakech a lancé la construction de plusieurs structures hospitalières.

Ammar Belahcen
Rédigé le , mis à jour le

Ça avance ! Alors que l'hôpital public de Marrakech, Ibn Zohr, est dépassé par l'afflux des malades du coronavirus (Covid-19), les autorités avaient annoncé la mise en place de nouvelles structures sanitaires de proximité. Et visiblement, les travaux avancent bien. Pour s'en assurer, le wali de la région Marrakech-Safi et gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, effectue lui-même des visites de terrain dans de nombreux chantiers de la ville ocre. 

Kassi-Lahlou s’est récemment rendu à l’hôpital de proximité polydisciplinaire de M’Hamid, dont le taux de réalisation a dépassé les 85% selon les autorités. L'occasion pour le wali de faire un tour dans les différents centres urbains de santé qui ont été aménagés en un temps record, dont notamment le Centre de santé urbain "Homane El Fetouaki", le Centre de santé urbain M’Hamid, ainsi que le Centre de Santé "El Koudia". 

Une situation inquiétante

Depuis Aïd-Al-Adha, l'évolution de l'épidémie de coronavirus à Marrakech inquiète les autorités sanitaires. A ce stade, la ville ocre fait partie des villes les plus durement touchées par cette maladie infectieuse sur le sol marocain. De quoi pousser les autorités à annoncer de nouvelles mesures restrictives, dont notamment la mise en place de l'enseignement à distance pour de nombreux établissements scolaires. 

48 heures après que le royaume ait dépassé la barre des 100.000 cas de coronavirus, il est très important de respecter les mesures sanitaires préconisées par les autorités et les gestes barrières qui permettent de se protéger et protéger les autres de ce mal qui a fauché la vie d'au moins 1855 personnes au Maroc.