Nabil Fekir, une carrière entravée par une rupture des ligaments croisés (photo d'illustration)
Nabil Fekir, une carrière entravée par une rupture des ligaments croisés (photo d'illustration)

Comment une rupture des ligaments a freiné la folle ascension de Nabil Fekir ?

La rupture des ligaments croisés est un cauchemar pour de nombreux sportifs. De grands footballeurs ont vu leur carrière mise en parenthèse, voire gâchée à cause de cette terrible blessure au genou. Et ce n'est pas le Franco-algérien Nabil Fekir qui dira le contraire.

Nino Gillardeau
Rédigé le , mis à jour le

C'est l’une des blessures les plus redoutées par les footballeurs. Capable de freiner une ascension ou de gâcher toute une carrière, la rupture des ligaments croisée se produit généralement lorsque le genou subit une violente torsion. Des exemples ? Il y en a plusieurs. Mais on ne peut pas s'empêcher de s'attarder sur le cas de... Nabil Fekir. 

Au sommet de son art en 2015, alors qu'il est titularisé pour la première fois à la pointe de l'attaque des Bleus à l'occasion d'un match amical contre le Portugal à Lisbonne, le feu-follet français d'origine algérienne a ressenti une douleur au genou dès la 9e minute de jeu. Et d'un coup, à la 13ème minute, il s'écroule; son genou l'a complètement lâché. Il quitte le terrain, en étant soutenu par le staff médical. Le bilan fait mal : une rupture totale des ligaments croisés du genou droit, une rupture du ligament collatéral tibial et une lésion du ménisque interne.

L'homme qui opère Fekir, le Docteur Sonnery-Cottet, émet des réserves au sujet d'un retour de l'international français à son meilleur niveau : "Personne ne peut prédire quoi que ce soit, cela dépend de beaucoup de critères comme l’âge, le sport, les lésions associées, la personnalité de l’individu (…) Le ligament croisé n’est pas le même pour tout le monde",  expliquait-il dans les colonnes du quotidien français Le progrès. Depuis ces propos, Fekir a longtemps balbutié son football. Il lui a fallu presque deux ans pour revenir au top de son niveau. Aujourd'hui, le pensionnaire du Betis Seville ne cesse de régaler les amateurs de la Liga espagnole.  

Quitter la pelouse dès la première alerte ou pas

Selon Jean-Marc Sène, médecin du sport et co-animateur de l’émission “Le Magazine de la Santé” sur France 5, on ne peut pas réellement savoir si Nabil Fekir aurait pu préserver son genou de cette horrible blessure, s’il avait fait le choix de sortir dès la première alerte. Mais il semblerait qu’il ait subi une lésion partielle, avant une rupture totale de ces ligaments. Une sortie précoce aurait-elle évité cette situation ? Difficile de s'avancer.

Ce qui est certain c'est qu'un ligament rompu ne cicatrise pas naturellement. D'abord, il faut attendre le dégonflement du genou. Ensuite, il est possible d'envisager une intervention chirurgicale. Que ce soit le Français Nabil Fekir, le Sénégalais Cheick Ndoye, l'Algérien Faouzi Ghoulam ou tout récemment, le Tunisien Ayman Ben Mohamed, nombreux sont les footballeurs de haut niveau qui ont recours à la chirurgie, vu leur calendrier professionnel. La chirurgie leur permet donc de retrouver la stabilité de leur genou le plus rapidement possible.