Comment allaiter au sein en toute sérénité ?

L'allaitement au sein est très bénéfique pour l'enfant et la maman. Voici quelques règles de base pour réussir votre allaitement.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Une chose pour commencer à ne pas oublier : toutes les femmes ne peuvent pas allaiter. Il ne faut donc pas culpabiliser si vous ne pouvez pas donner le sein à votre petit bout et ne pas juger les autres femmes qui allaitent.. ou pas. Au niveau mondial, seulement 40% des bébés de moins de 6 mois sont allaités exclusivement au sein. Mais si vous avez la capacité et l'envie de donner le sein, ne vous en privez pas ! 

Le lait maternel présente de nombreux avantages : c'est le seul aliment naturel conçu pour le bébé. Il est aussi le plus adapté à son immaturité digestive, c'est à dire la construction de son système digestif, surtout avant ses 6 mois et le début de la diversification alimentaire, quand il commence à changer de tout. Il participe aussi au développement des défenses immunitaires de votre bébé, c'est ainsi que son corps apprend à se protéger.

D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l’allaitement exclusif au sein diminue carrément "la mortalité infantile imputable aux maladies courantes de l’enfance comme les diarrhées ou les pneumopathies et il accélère la récupération en cas de maladie". Le réflexe de succion est présent chez le bébé dès sa naissance. Si vous le prenez contre vous, sur votre ventre, vous allez remarquer qu'il va spontanément chercher le sein. 

Les trois règles d'or pour un allaitement réussi

  1. Commencer l'allaitement dans la première heure qui suit la naissance
  2. Allaiter à la demande, c'est-à-dire aussi souvent que l'enfant le réclame, de jour comme de nuit
  3. Ne pas utiliser de biberons, de tétines ou de sucettes