Cinq idées complètement fausses sur l'épilepsie

Méconnue en Afrique, l'épilepsie véhicule encore de nombreuses idées reçues. Allodocteurs Africa en a sélectionné cinq pour leur tordre le cou définitivement.

Dr Charlotte Tourmente
Rédigé le
L'épilepsie n'est pas contagieuse
L'épilepsie n'est pas contagieuse

L'épilepsie est une maladie mentale : C'est faux ! Il s'agit d'une maladie neurologique, liée à un fonctionnement anormal et temporaire du cerveau durant la crise. Mais au cours de celle-ci, il peut y avoir des troubles du comportement et une confusion, qui peuvent induire en erreur les personnes assistant à la crise et faire croire, à tort, à une maladie mentale.

L'épilepsie ne se guérit pas : C'est vrai... et faux. Car la majorité des épilepsies sont soignées avec des médicaments, de la radiochirurgie ou une intervention chirurgicale quand cela est possible. Toutefois, certaines formes survenant dans l'enfance guérissent spontanément ; d'autres peuvent être opérées et donc guéries définitivement.

Elle est provoquée par le stress : C'est faux, le stress ne cause pas la maladie. En revanche, il peut favoriser la crise, tout comme le manque de sommeil, les émotions violentes, la consommation excessive d'alcool ou la prise de toxiques comme la cocaïne. Dans 5% des cas, les stimulations sensorielles provoquées par la télévision ou les jeux vidéos peuvent provoquer une crise chez les patients sensibles à la lumière.

Elle est très contagieuse : C'est faux, la maladie n'est pas provoquée ni par une infection, ni par une bactérie ou un virus : elle n'est donc pas contagieuse. Le plus souvent, elle est dite idiopathique, sans cause connue. D'autres sont secondaires à une lésion du cerveau, faisant suite à un traumatisme crânien, une tumeur, un accident vasculaire cérébral, un effet secondaire de médicament, etc.

Une femme épileptique ne peut pas avoir d'enfant : C'est faux, la grossesse est possible et elle se déroule bien dans la grande majorité des cas ! Mais il est conseillé de la planifier avec son neurologue, puisque certains médicaments augmentent le risque de malformation du fœtus. Il est aussi très important d'être suivi durant les neufs mois de grossesse. Rassurez-vous, le risque de transmission à l'enfant n'existe qu'en cas d'épilepsie héréditaire, ce qui reste un cas rare