Au Maroc, une épidémie de grippe fait des ravages

Si l'Afrique se prépare à une éventuelle propagation du coronavirus chinois, le Maroc lutte déjà contre une épidémie de grippe.

Badr Kidiss
Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Chaque année, la grippe saisonnière touche beaucoup de Marocains (Illustration)
Chaque année, la grippe saisonnière touche beaucoup de Marocains (Illustration)

Elle s'installe ! L'épidémie de grippe touche la plupart des régions du Royaume. Très contagieuse, cette maladie virale s'attaque à beaucoup de Marocains, à l'heure où tout le pays se focalise actuellement sur le nouveau coronavirus chinois. 

De Tanger à Larache, les consultations pour syndrome grippal ne cessent d'augmenter, selon le dernier bulletin épidémiologique du ministère de la santé. A tel point que le "seuil épidémique" du Maroc, qui correspond à 1,51 cas de syndrome grippal pour 100 consultations, vient d'être dépassé. Et ce sont les personnes âgées de 15-24 et 25-59 ans qui représentent les personnes les plus touchées, avec respectivement 21,6 et 29,2%. 

Une surveillance renforcée

Chaque année, la grippe saisonnière touche des millions de Marocains et entraîne des dizaines de milliers de passages aux urgences. L'an dernier, une épidémie de grippe A (H1N1) était même à l'origine d'une dizaine de personnes. Face à cette situation, le ministère de la Santé a renforcé sa surveillance et notamment, son système sentinelle. Ce dernier permet de suivre l’évolution de la grippe saisonnière et d’identifier les différents virus de la grippe.