Aziz Akhannouch a présenté les priorités de son gouvernement
Aziz Akhannouch a présenté les priorités de son gouvernement

Au Maroc, le gouvernement fixe ses priorités pour soigner le sytème de santé

Hôpital public, médicaments... Le chef de gouvernement marocain, Aziz Akhannouch a dévoilé ses priorités pour la "réhabilitation du système national de santé".

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Il se faisait attendre, il s'officialise. Quelques jours après la nomination d'un nouveau gouvernement marocain, on connait enfin la nouvelle feuille de route de l'exécutif. A l'heure où le pays vit toujours à l'heure du Covid-19, la priorité sera donnée à la réhabilitation du système de santé. C'est "un défi dont le gouvernement est bien conscient, et travaillera avec diligence et dévouement pour y parvenir ", précise Aziz Akhannouch, le nouveau chef du gouvernement. 

Alors que l'hôpital public, qui a longtemps résisté au Covid-19, est à bout de nerfs, "le gouvernement s’engage à renforcer les services publics de santé", en se donnant notamment les moyens de développer l’offre de soins sur le long terme. Et cela passe par de nouvelles mesures. 

Repenser le système de santé

Pour repenser le système de santé au Maroc, le nouveau gouvernement promet l'augmentation du budget du secteur. Et si la généralisation de la protection sociale va générer une augmentation de la demande des soins, Akhannouch assure que le nombre d’agents de santé sera revu à la hausse et que les centres de santé primaires seront renforcés. 

D'autres mesures pourraient aussi restaurer la confiance du citoyen dans l'hôpital public. Selon le chef du gouvernement, la création d’une carte de santé à puce pour réduire les dépenses directes des patients sur les services de santé, la révision de la politique du médicament, et le renforcement de la politique de prévention sont au programme de son quinquennat.