Une association voulait faire croire aux consommateurs que des produits périmés sont halal (Illustration)
Une association voulait faire croire aux consommateurs que des produits périmés sont halal (Illustration)

Au Maroc, il vendait des produits périmés en les faisant passer pour halal

Un membre de l'association Al Adl Wal Ihsane vient d'être pris la main dans le sac alors qu'il essayait d’écouler des produits impropres à la consommation.

Sarah Jelloul
Rédigé le , mis à jour le

On nage en plein délire ! Un membre d'Al Adl Wal Ihsane, l'association politique "tolérée mais non reconnue par l'Etat", voulait faire croire aux consommateurs que des produits périmés sont... halal. Depuis que cette association aurait, selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, investi plusieurs capitaux dans le secteur de l'agroalimentaire, certains de ses membres semblent prêts à tout pour gagner encore plus d'argent. 

Un membre d'Al Adl Wal Ihsane vient en effet d'être pris la main dans le sac, alors qu'il essayait d’écouler des produits impropres à la consommation (et donc mauvais pour la santé) en les teintant d’une couleur similaire à celle des produits labélisés Halal. Alors que le Label Halal nécessite de respecter certaines mesures strictes de sécurité, ce membre d'Al Adl Wal Ihsane n'a pas hésité à fabriquer ses produits dans un garage clandestin.

Le secret ? Un colorant 

Ce marchand fabriquait des frites à partir de pommes de terres impropres à la consommation, en les colorant avant de les emballer et les distribuer dans les principaux restaurants de Salé. Le faux packaging Halal aurait même piégé bon nombre de restaurateurs.

Son business marchait bien, jusqu'à ce que la gendarmerie royale n'intervienne dans son local qui était aménagé à l’occasion dans la maison d’un des membres de l’association Al Adl Wal Ihsane. Il a été arrêté, déféré devant le parquet de la ville et placé en détention. Alors que le Maroc dément les rumeurs concernant son huile d'olive, cette affaire lui a finalement permis de montrer sa vigilance sur les produits destinés à la consommation humaine.