Un des blocs opératoires rénovés à l'hôpital Laquintinie
Un des blocs opératoires rénovés à l'hôpital Laquintinie

Au Cameroun, un forage pour sécuriser les interventions chirurgicales

Grâce à un forage financé par l’association Téo Aquitaine dont le parrain n'est autre que l'ancien footballeur Joseph Antoine Bell, l’eau ne manquera plus à l'hôpital Laquintinie de Douala, au Cameroun.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

"L’eau, c’est la vie", cette affirmation se précise notamment à l’hôpital où ce fluide est un élément essentiel de l’hygiène. Comme les malades sont fragiles et que l'eau peut être le vecteur d'un potentiel risque de contamination, les hôpitaux doivent s'assurer de disposer d'une importante quantité d'eau de bonne qualité en permanence. Et à Douala, c'est chose faite ou presque ! 

A l'hôpital Laquintinie, le plus grand de la ville de Douala, l’établissement dispose d’une ressource privée (forage) qui alimente une bonne partie de l’établissement. Offert par l'association Téo Aquitaine, dont le parrain n'est autre que l'ancien footballeur camerounais Joseph Antoine Bell, le forage va alimenter 8 des 10 blocs opératoires de l'hôpital. Une bonne nouvelle quand on sait qu'"au cours de certaines campagnes (chirurgicales), des dysfonctionnement ont été observés", comme le révèle Noel Essomba, le directeur de l'hôpital Laquintinie. 

31.000 euros pour financer le projet

31.000 euros (plus de 20 millions de Francs CFA), soit les deux tiers des fonds sollicités dans le cadre de ce projet, ont été nécessaires pour réaliser les travaux. D’autres actions comme la formation de 200 membres du personnel soignant sur les bonnes pratiques d’hygiène ont été aussi menées grâce à ce financement.

De son côté, Joseph Antoine Bell n’a pas hésité une nouvelle fois à applaudir ses amis. "Je suis totalement en accord avec ce que le groupe de médecins et paramédicaux a pu concevoir. Ils ne viennent pas ici faire ce que d’autres ne savent pas faire. Ils viennent faire avec ceux qui sont ici en les respectant, en se tenant par la main pour faire ensemble. Et ça c’est simplement magnifique", réagit l’ancien gardien de buts de Marseille et Bordeaux.