Au Bénin, Enabel fait des dons au PNUSS pour lutter contre le coronavirus

Alors que l'épidémie de coronavirus (Covid-19) semble gagner du terrain au Bénin, l’Agence belge de développement (Enabel) aide la Plateforme Nationale des Utilisateurs des Services de Santé (PNUSS) à fabriquer des masques de protection.

Léonard Kabo
Rédigé le , mis à jour le
La PNUSS fait équipe avec Enabel
La PNUSS fait équipe avec Enabel

Ralentir la propagation de l'épidémie de coronavirus au Bénin ! C'est l'objectif fixé par la Plateforme Nationale des Utilisateurs des Services de Santé (PNUSS). Pour y arriver, la PNUSS peut compter sur le soutien de l’Agence belge pour le développement (Enabel) qui lui a fourni des kits de couture et du tissu pour la fabrication des cache-nez. 

"Nous venons en aide à la PNUSS afin de l’aider à confectionner des masques qu’on mettra à la disposition des habitants des zones reculées et qui n’ont pas les moyens de s’acheter les masques disponible", explique André N’tcha N’ouemou, assistant technique national Droit et Redevabilité à Enabel. De quoi faire le bonheur de Ayouba Orou, président de la PNUSS de la zone Parakou-N'dali : "nous sommes très heureux d’acquérir ces intrants et promettons, avec l’implication des élus, de veiller à ce que tout ce qui vient d’être mise à notre disposition soit utilisés à des fins utiles".  

Des propos qui font aussi écho aux dires du docteur Akim Gouda, médecin coordonateur de la zone sanitaire Parakou-N'dali : "l’aide que vous avez apporté à la PNUSS aujourd’hui est un geste honorable. C’est un geste qui va donner vie au bonheur des populations défavorable et les aider à mieux se protéger contre la COVID-19. C’est un grand plaisir"

Sensibilisation 

Le travail d'Enabel ne s'arrête pas à Parakou. Plusieurs communes béninoises ont déjà bénéficié des kits nécessaires pour la fabrication de masques de protection. Mieux encore, Enabel organise des campagnes de sensibilisation sur les dangers du coronavirus.

A la date du 30 juillet à 9h GMT, le Bénin recense 1805 malades du coronavirus, dont au moins 36 décès et un peu plus de 1000 guérisons. Depuis l'apparition de ce mal sur le sol béninois, près de 50.000 tests PCR ont été réalisés. Selon les autorités sanitaires, les décès enregistrés sont dus pour la plupart à un dépistage tardif ou une prise en charge tardive du patient n'ayant pas déclaré rapidement ses symptômes. C'est pour cela qu'il est recommandé de contacter le centre d’appel et de prise en charge du Covid-19 au 136 (numéro gratuit), dès que vous avez des symptômes du coronavirus.