Le variant indien a déjà été repéré dans au moins trois pays africains (photo d'illustration)
Le variant indien a déjà été repéré dans au moins trois pays africains (photo d'illustration)

Après le Maroc et l'Algérie, le variant Delta s'invite en Tunisie

Après le Maroc et l'Algérie, le variant Delta (indien) fait son apparition en Tunisie. D’après le gouvernement, six personnes ont été contaminées par cette lignée du Covid-19.

Ammar Belahcen
Rédigé le , mis à jour le

Le variant indien, également appelé variant Delta, gagne du terrain au Maghreb. Après le Maroc et l'Algérie, la Tunisie a recensé ses premiers cas. Selon un communiqué du ministère de la Santé, six personnes ont été contaminées par ce variant du Covid-19. La même source a relevé que les opérations de séquençage se poursuivent jusqu’à ce que les résultats définitifs des cas d’infection par la souche indienne soient connus.

La commission scientifique de lutte contre le Covid-19 se réunira ce jeudi 24 juin pour examiner les résultats du séquençage génétique et proposer les mesures qui s’imposent. La Tunisie, qui a levé la plupart des restrictions à l’approche de la saison touristique, à l’exception d’un couvre-feu de 22H à 5H, enregistre actuellement plusieurs dizaines de décès et plus de 2.000 nouveaux cas confirmés par jour pour 12 millions d’habitants.

Un bilan épidémiologique lourd

Depuis l'apparition du Covid-19 en mars 2020 sur le sol tunisien, le pays a détecté plus de 385.000 cas confirmés par tests, dont au moins 14.223 morts, selon le ministère tunisien de la Santé. Toujours selon ce dernier, le taux des tests positifs est d'environ 32 % suite à la réalisation de plus de 7.400 analyses effectuées.

A l'heure où ces lignes sont écrites, le nombre total des malades hospitalisés dans les hôpitaux et les cliniques privées est d'environ 18.500 personnes. Des chiffres inquiétants qui ont poussé récemment les autorités à décréter un nouveau confinement général dans quatre régions du pays. Face à la détérioration dans ces régions, des campagnes régionales de dépistage et des centres d'isolement pour les cas positifs seront mis en place,