Agrandir le pénis : attention aux dangers

Complexés par la taille de leur pénis, certains hommes n'hésitent pas à recourir à différents traitements pour allonger leur verge. Mais ces méthodes sont dangereuses et loin d'être fiables.

AlloDocteurs Africa
Rédigé le , mis à jour le

C'est un problème de taille ! D'après certains sondages, un homme sur deux pense avoir un sexe trop petit. Pourtant, la très grande majorité des hommes ont un pénis de taille normale. Selon de nombreuses études, moins de 3% des hommes auraient un micropénis, c'est-à-dire une taille en dessous de 9 ou 10 cm en érection. 

Par manque de connaissance des chiffres ou en croyant - à tort - que leur "performance sexuelle" serait meilleure avec un plus grand pénis, de plus en plus d'Africains se tournent vers des méthodes vues sur le net. Pourtant, toutes ces techniques farfelues peuvent être résumées en un seul mot : arnaque. Déformation du pénis, raccourcissement, dysfonctionnement de l'érection... nombreuses sont les séquelles possibles après une tentative d'agrandissement du sexe masculin. 

Améliorer la performance sexuelle

S’il y avait une crème, une pilule, une huile, une plante aphrodisiaque ou d'autres produits qui permettent d’allonger le pénis si simplement, tout le monde le saurait depuis bien longtemps. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il est possible d'améliorer la "performance sexuelle ", sans toucher à la taille du pénis. Car le plaisir sexuel ne dépend pas de celle-ci : Chez la femme, la majorité des zones érogènes sont à quelques centimètres seulement de l'entrée du vagin. L'accès au clitoris et au point G ne dépend donc pas de la taille du pénis. 

Aujourd'hui, de nombreux sexologues recommandent en premier lieu les conseils et éventuellement des thérapies avec des extenseurs, des dispositifs qui peuvent allonger à terme le pénis par effet de traction progressive pour les hommes voulant absolument une augmentation de leur sexe. Mais tout homme s'interrogeant sur la nécessité d'augmenter son pénis, devrait surtout avoir droit à une information éclairée sur les bénéfices attendus et les risques potentiels de chaque technique et il devrait se voir proposer en premier lieu une information sexuelle de qualité.