A quel âge un bébé fait ses nuits ?

Vous avez un bébé depuis quelques mois, mais il ne fait toujours pas ses nuits. Pas de panique, on vous dit tout ce qu'il faut savoir.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
Les heures semblent longues quand bébé ne fait pas ses nuits
Les heures semblent longues quand bébé ne fait pas ses nuits

Il faut du temps pour que tout soit réglé. L'horloge biologique des tous petits varie d'un bébé à l'autre. La plupart des nourrissons "font leurs nuits" vers 3-4 mois. Concrètement, bébé arrête alors peu à peu de se réveiller et de boire la nuit et peut dormir pendant 5 à 6h de suite pendant la nuit. Mais tout cela est très variable d’un enfant à l’autre. Rassurez-vous, cela se fait souvent naturellement, mais peut prendre plusieurs mois.

Progressivement, votre bébé se réveillera moins souvent la nuit. Son rythme devient plus régulier : des temps de sieste et d’activité en journée, un temps de sommeil en augmentation la nuit. 

Au total, siestes et nuits comprises, les enfants dorment en général :
- De la naissance à 3 mois : Entre 14 et 17 heures, souvent par tranche de 2 à 4 heures, avec des périodes d’éveil de 2 à 3h.
De 4 à 11 mois : Entre 12 et 16 heures avec des phases de sommeil plus longues la nuit.
De 1 à 2 ans : Entre 11 et 14 heures, avec des heures régulières de coucher et de lever

Que faire si bébé se réveille toujours la nuit ?

Si bébé continue de se réveiller la nuit passé 4 mois, cela ne veut pas forcément dire qu’il a besoin du sein ou du biberon. D'ailleurs, il ne faut surtout pas le laisser dormir avec un biberon, car cela peut provoquer des caries malgré son jeune âge. Votre enfant a surtout besoin d’être rassuré.

Ces réveils fréquents la nuit peuvent être très fatigants et stressants pour nous. Avant de se sentir épuisé ou à bout, essayez d'en parler avec votre partenaire pour essayer de trouver une organisation et pouvoir s’accorder l’un et l’autre des moments de repos dans la journée. On peut aussi en parler au médecin qui suit notre enfant pour être écouté et conseillé. 

Source : 1000 premiers jours