A Brazzaville et à Pointe-Noire, les Congolais disent au revoir au couvre-feu

Face à la régression "notable" de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement du Congo a annoncé la levée du couvre-feu, en vigueur à Brazzaville et à Pointe-Noire, ainsi que la réouverture des frontières fluviales et terrestres

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
A Pointe-Noire, le retour à la vie normale se précise
A Pointe-Noire, le retour à la vie normale se précise  —  Fedor Sidorov / Shutterstock

Les Congolais vont retrouver une vie presque normale."Le couvre-feu est totalement levé à Brazzaville et à Pointe-Noire, c’est-à-dire supprimé. Cette mesure prend effet immédiatement", indique la Coordination de gestion de l’épidémie dans un communiqué lu devant la presse par Thierry Moungalla, porte-parole du gouvernement. Cette annonce intervient après la baisse du nombre de cas de contaminations au Covid sur le sol congolais. 

La même Coordination ordonne la réouverture des frontières terrestres et fluviales de la République du Congo. Depuis deux ans, la traversée du fleuve Congo (entre Brazzaville et Kinshasa) était soumise à une autorisation spéciale.

Réouverture des boîtes de nuit sous conditions

Les boîtes de nuit et autres espaces clos et de loisirs pourront également rouvrir, les "tenanciers et gérants de ces établissements (devant) cependant exiger de leurs clients la présentation de la preuve de leur vaccination", précise la Coordination. 

La reprise totale des activités sportives et de masse, puis la suppression des tests obligatoires jusqu’ici effectués lors de l’entrée sur le territoire congolais (aux aéroports), font également partie des mesures annoncées. Au Congo-Brazzaville où le désert médical serait encore plus aride, la proportion des personnes complètement vaccinées contre le Covid-19 est de 11,70%, selon le gouvernement.

Source : AFP