Le vaccin de Sinopharm est arrivé en Mauritanie (photo d'illustration)
Le vaccin de Sinopharm est arrivé en Mauritanie (photo d'illustration)

Vaccin anti-Covid-19 : la Mauritanie entre dans la danse

Après plusieurs pays africains, c'est au tour de la Mauritanie de recevoir ses premières piqûres contre le coronavirus (Covid-19).

AlloDocteurs Africa
Rédigé le

Ils sont là ! Les premiers vaccins contre le Covid-19 sont arrivés en Mauritanie ce mercredi. Au total, 50.000 doses du sérum de Sinopharm ont été reçues. Ces vaccins offerts par la Chine devront permettre aux autorités de lancer la campagne de vaccination notamment pour le personnel soignant. 

A l'heure où ces lignes sont écrites, la Mauritanie est le dernier pays du continent à bénéficier d'un tel don, après le Congo-Brazzaville, le Gabon ou le Niger par exemple. Mais bien avant l'arrivée des doses, une grande affiche annonçant en chinois, en arabe et en français "le vaccin chinois est là" avait été placardée à Nouakchott. Un panneau semblable était en place mercredi sur le tarmac de l'aéroport, quand le ministre de la Santé Mohamed Nedhirou Ould Hamed a réceptionné la cargaison de 50.000 doses du vaccin Sinopharm et de 13 respirateurs acheminés par avion.

Les vaccins du Covax se font attendre

Le ministre n'a pas donné d'indication sur la date de début de la vaccination. Mais il avait indiqué préalablement que la priorité serait donnée aux personnels de santé et aux personnes âgées. La Mauritanie attend plus de 800.000 doses du vaccin AstraZeneca au titre du système international Covax, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé, qui n'a pas donné de date pour leur livraison.

A ce stade, les autorités mauritaniennes ont recensé plus de 17.600 cas de contamination, dont au moins 447 décès. La progression de la pandémie semble ralentir, à raison d'une vingtaine de nouveaux cas par jour. Elle a sévèrement affecté une économie vulnérable.