Quel que soit le sport choisi, il faut y aller en douceur afin d'éviter les déchirures musculaires (Image d'illustration)
Quel que soit le sport choisi, il faut y aller en douceur afin d'éviter les déchirures musculaires (Image d'illustration)

Ramadan : comment reprendre le sport après des mois d'arrêt ?

Confinement, couvre-feu... c'est le deuxième Ramadan d'affilée que la plupart des musulmans passeront chez eux. Et si pour changer d’air, vous décidiez de reprendre le sport durant ce mois sacré ? Le coach marocain Oussama Labhira nous donne quelques conseils.

Sarah Jelloul
Rédigé le , mis à jour le

Après des mois de procrastination, l’envie de reprendre le sport pointe son nez. Avec le jeûne, nombreux sont ceux qui hésitent à tenter le coup. Sans parler du couvre-feu qui donnera de bonnes excuses à plus d’un. Pourtant, selon Oussama Labhira, coach certifié par la Barça Academy, "le sport à jeun est très bénéfique et aide à faire fondre davantage de masse graisseuse". Il est donc tout à fait possible de le faire avant le ftour (ou iftar). "Il faut juste savoir écouter son corps, car avant le ftour, il y a une importante sensation de soif, après un effort. Cette sensation disparaît peu à peu", explique coach Labhira à Allodocteurs Africa. Mais sur ce point, nombreux sont les spécialistes en médecine qui conseillent plutôt de décaler l'activité physique après la rupture du jeûne. 

Pour ceux qui préfèrent faire du sport après avoir mangé, l’entraîneur sportif conseille d’attendre au moins deux heures. Ce sera donc à la maison ! Le plus important, selon Labhira est de toujours rester hydraté, car composé essentiellement d’eau, le corps a besoin de rattraper les longues heures de jeûne en recevant un litre d’eau avant la journée et un litre à la rupture du jeûne.

Comment commencer ?

S’il n’est pas toujours facile de se lancer, il suffit, pour une première étape, de se projeter. Il faut par la suite éviter de se donner un objectif impossible à atteindre. Si le corps est au repos depuis plusieurs mois, "il faut y aller en douceur, faire de la marche plusieurs fois, puis un footing, avant de passer au sport choisi", nous détaille Oussama Labhira. Quel que soit le sport choisi, il faut faire des échauffements, afin de préparer son corps à l’effort et réaliser ce que les sportifs appellent un réveil musculaire, afin d’éviter les déchirures.

Une fois bien échauffé, faire le sport en question et finir la séance par des étirements de pilates, du yoga ou encore la danse. Il ne faut pas hésiter à prolonger l’étape des étirements. Cette dernière permet aux muscles de souffler et d’éviter ainsi de fortes courbatures le lendemain ou deux jours plus tard ! Il ne vous reste plus qu'à vous motiver : à vos marques, prêt, partez !