Que faire face aux nombreux points noirs ?

Il existe sûrement des questions que vous avez toujours eu envie de poser à votre médecin, mais vous n'avez jamais osé, par pudeur, crainte, voire même honte. Et pour ce nouvel épisode d'AlloDoc, il est question de l'hygiène de la peau, et notamment des points noirs.

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le
Que faire face aux nombreux points noirs ?

Le point noir est aussi appelé comédon. Quand on s'intéresse à son étymologie, on apprend que "comédon" vient de comedo, comedonis en latin qui signifie "mangeur". Il faut dire que cette matière jaunâtre avait la réputation de manger la peau. Mais rassurez-vous les points noirs ne grignotent pas notre peau, ils sont juste disgracieux.

Les points noirs sont dus à l'accumulation de sébum émis par les glandes sébacées. Il s'agit en fait d'un pore de la peau obstrué par un excès de sébum et dont l'extrémité devient noire à cause du phénomène d'oxydation au contact de l'air. Les points noirs aiment se loger sur ce qu'on appelle la zone T : front, ailes du nez, menton… parce qu'on trouve beaucoup de sébum dans ces zones.

Lire aussi : Comment prendre soin d'une peau noire

Comment se débarrasser des points noirs ?

Comment nous l'explique le Dr Jean-Marc Sène, dans la vidéo ci-dessous, en partenariat avec l'émission Bonjour Santé de Canal+ Afrique et avec le soutien de Sanlam, il ne faut surtout pas percer les points noirs avec ses ongles. Un point noir est une "pustule en devenir" et le "triturage" peut léser la peau et provoquer des cicatrices. En théorie il ne faut donc pas percer les points noirs. Mais en pratique, on ne peut pas s'en empêcher… Sur Internet des tutoriaux de jeunes gens conseillent de percer les points noirs à l'aide d'un mouchoir propre. Cela n'est pas pratique, et les dermatologues sont formels : même avec un mouchoir propre, on ne touche pas aux points noirs.

Il ne faut surtout pas percer les points noirs avec ses ongles  —  AlloDocteurs Africa

Il existe aussi un petit instrument que l'on peut trouver en pharmacie : le tire-comédon. Les dermatologues ne déconseillent pas le recours au tire-comédon. Mieux vaut opter pour le tire-comédon qui a au moins le mérite de faire sortir le sébum de façon centrée, de déboucher le pore sans léser la peau autour. Il est toutefois recommandé de faire appel à un dermatologue pour un nettoyage de peau en bonne et due forme. Lors de ce soin particulièrement indiqué pour les points noirs, le médecin pratique des micro-incisions pour faciliter la sortie du sébum. Il utilise aussi le tire-comédon pour vider les pores de cet excès de gras. Le geste n'est pas douloureux et présente l'avantage d'assurer de très bonnes conditions d'hygiène avec des instruments stériles.

Pour prévenir l'apparition des points noirs, il ne faut pas hésiter à nettoyer régulièrement votre peau et à l'hydrater. "Vous pouvez aussi utiliser de l'argile verte en masque afin d'absorber le sébum et les déchets microscopiques", détaille le Dr Sène.