Dans le foot de haut niveau, personne n'échappe au bain glacé (photo d'illustration)
Dans le foot de haut niveau, personne n'échappe au bain glacé (photo d'illustration)

Pour se maintenir en forme, Karim Benzema mise sur la cryothérapie

A quelques jours du début de l'Euro 2021, Karim Benzema n'hésite pas à se plonger dans un bain glacé pour se maintenir en forme. Cette thérapie par le froid, appelée cryothérapie, peut-elle vraiment soulager les muscles endoloris ? AlloDocteurs Africa vous dit tout.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Il est toujours dans l'ère du temps ! Souvent buteur, rarement blessé, le footballeur Karim Benzema ne fait jamais les choses à moitié pour préserver son corps et prévenir les pépins physiques. Tout au long de l'année, on a pu remarquer que le numéro 19 de l'équipe de France est un adepte de la hijama, qu'on appelle aussi cupping thérapie. 

Légèrement touché lors d'un match amical ce mardi dernier face à la Bulgarie, le buteur du Real Madrid se prépare au mieux aux intenses échéances sportives. "Il a pris un coup, une béquille" au-dessus du genou droit, a décrit le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, après le match, se voulant toutefois rassurant après la sortie du joueur, grimaçant et boitant au moment de s'assoir en tribune. Mercredi soir, l'encadrement a donné des nouvelles rassurantes du Madrilène. "Il est resté aux soins mais sa participation au match contre l'Allemagne n'est pas remise en cause", a-t-il été indiqué. 

Pour parfaire sa récupération, le footballeur d'origine algérienne mise sur la cryothérapie. Grâce à son effet antalgique et anti-inflammatoire, cette dernière est prisée par les sportifs pour traiter leurs pathologies musculaires et faciliter leur récupération. 

Mais c'est quoi au juste ? 

Selon nos confrères de SoFoot, "la cryothérapie englobe toutes les thérapies par le froid, de la bombe sortie dès qu’un joueur tombe au moindre contact à la poche glacée […] , en passant par le sauna inversé […]. Mais celle qui est encore la plus intéressante, et qui représente le mieux la cryothérapie, est le fameux bain glacé". Et c'est justement cette dernière technique qui a été utilisée par Karim Benzema, comme l'atteste la dernière publication sur son compte Instagram. 

amp-instagram data-shortcode="CP6q8cQLoTl" layout="responsive" width="1" height="1">/amp-instagram>

Dans le foot de haut niveau, personne n'échappe aujourd'hui au bain glacé : il faut plonger dans une eau dont la température est comprise entre 8 et 13°C. Les partisans de la thérapie par le froid estiment que celle-ci ralentirait la circulation du sang, ce qui réduit l'inflammation et la douleur musculaire. En plus d'accélérer la récupération, la cryothérapie pourrait aussi améliorer la qualité du sommeil. Mais scientifiquement, tout reste à prouver... 

Des bénéfices "modestes" mais des risques bien réels

Dans un rapport publié en 2019, l’Inserm alerte sur les dangers de la cryothérapie. Pour l'Institut français de la santé et de la recherche médicale, en l’état actuel des connaissances, "il est difficile de se prononcer sur l’efficacité de la cryothérapie corps entier", qu’"il est possible qu’à court terme cette prise en charge ait un certain effet" et qu’il est "vraisemblable que cet effet soit au mieux modeste, surtout à distance de l’intervention".

Pour démontrer l’efficacité de ce procédé, l’Inserm attend des études scientifiques sérieuses. En attendant, l’organisme explique les bienfaits observés par l’effet antalgique évident du froid et le caractère naturel, non chimique, de l’exposition à des basses températures."Cette croyance peut d’ailleurs participer à l’effet thérapeutique" note l'institut. Autrement dit, mieux vaut ne pas multiplier les séances de cryothérapie. Même lorsqu'on s'appelle Karim Benzema.