Pelé de nouveau hospitalisé pour poursuivre son traitement contre le cancer

Pelé, l'ex-footballeur star brésilien de 81 ans, est hospitalisé à Sao Paulo depuis lundi dans le cadre du traitement d'un cancer du côlon découvert en septembre dernier, a annoncé mardi l'établissement médical qui le soigne.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
Le légendaire numéro 10, Pelé, se bat contre un cancer du côlon
Le légendaire numéro 10, Pelé, se bat contre un cancer du côlon  —  Instagram @Pele

Son combat continue. Le "roi du football" Edson Arantes do Nascimento doit se rendre à la clinique au moins une fois par mois pour subir des examens et poursuivre une chimiothérapie contre la tumeur du côlon détectée en septembre, selon sa famille. Actuellement hospitalisé, Pelé a un état de santé "bon et stable, et il devrait quitter l'hôpital dans les prochains jours", a indiqué l'hôpital Albert-Einstein dans un communiqué. 

Seul joueur à avoir été triple champion du monde (1958, 1962 et 1970), celui qui est considéré par beaucoup comme le plus grand footballeur de tous les temps a été hospitalisé pendant deux semaines en février en raison d'une infection urinaire découverte alors qu'il se rendait à son rendez-vous habituel. 

Du calcul rénal à l'infection urinaire

Avant le diagnostic au niveau du côlon intervenu durant son hospitalisation pendant un mois, entre août et septembre 2021, l'ancienne star de Santos et de l'équipe brésilienne avait été hospitalisée à Paris en 2019 puis transférée à Sao Paulo pour des calculs rénaux. 

De retour au Brésil, il s'était vu retirer un calcul rénal. En 2014, le légendaire numéro 10 a été hospitalisé en soins intensifs en raison d'une infection urinaire qui l'a obligé à subir une dialyse sur son rein gauche, après que le droit a été retiré dans les années 70 en raison d'une blessure alors qu'il était encore joueur. Il était aussi diminué par des problèmes aux hanches et se déplaçait à l'aide d'un déambulateur lors de ses dernières apparitions publiques.

Source : AFP