D'après l'ONU, le Maroc a réalisé de gros progrès dans la lutte contre le VIH / Sida
D'après l'ONU, le Maroc a réalisé de gros progrès dans la lutte contre le VIH / Sida

Lutte contre le VIH/Sida : l'ONU félicite le Maroc pour ses progrès

En marge d'une rencontre organisée à Casablanca pour renforcer la lutte contre le VIH/Sida dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord, l'ONUSIDA a tenu à féliciter le Maroc pour les progrès réalisés pour enrayer cette maladie.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Depuis quelques années, le Maroc regarde enfin le VIH/Sida dans les yeux. Grâce au travail exceptionnel de l'Association de lutte contre le Sida (ALCS), le Royaume s'impose aujourd'hui comme un leader dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA), selon l'ONUSIDA. 

"Le Maroc a mis en place une approche innovante qui en fait un leader régional. D'un point de vue général, nous avons du retard quant à la réalisation de ces objectifs audacieux à l'horizon 2020, puisque les nouveaux cas d'infection par le VIH n'a été réduit que de 16% chez les adultes depuis 2010", explique Shannon Hader, directrice exécutive adjointe de la branche Programme de l'ONUSIDA, dans une interview accordée à la MAP.

Mais si le Maroc a été le premier pays du Maghreb à signer, au début des années 2000, un partenariat avec le Fonds Mondial de lutte contre le sida, le Royaume va avoir un budget divisé par deux en 2020. De quoi inquiéter plusieurs associations qui redoutent un retour en force de la maladie dans un pays où plus de 12.000 personnes vivent avec le VIH/Sida.