Une équipe MSF menant une vaccination contre la rougeole à Beboto, au Tchad, en février 2020
Une équipe MSF menant une vaccination contre la rougeole à Beboto, au Tchad, en février 2020

Le Tchad lance une campagne de vaccination contre la rougeole

Alors qu’une épidémie de rougeole sévit au Tchad depuis 2018, le ministère de la Santé et de la Solidarité Nationale organise la première campagne de vaccination contre cette grave maladie depuis 2015.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

La situation est compliquée. Déclarée officiellement en mai 2018, l’épidémie de rougeole touche au moins 118 des 126 districts sanitaires du Tchad, qui vient de lancer un nouveau laboratoire pour traquer les différentes épidémies. Très contagieuse, la rougeole se transmet par voie respiratoire (toux, éternuement) ou par contact avec des sécrétions (salive, nez) et touche essentiellement les enfants de moins de 5 ans. 

Depuis le début de l'épidémie en 2018, le Tchad recense officiellement au moins 40.548 cas de rougeole, dont près de 400 décès. Si l'ONG Médecins sans frontières (MSF) espère que 95% des enfants tchadiens soient vaccinés contre cette maladie, afin de parvenir à une "immunité collective", le Tchad est encore très loin de cet objectif. Selon l'Unicef, la couverture vaccinale contre la rougeole dans le pays n'est que de 37%. Heureusement, une nouvelle campagne nationale de vaccination est prévue cette semaine. 

Cibler les enfants âgés entre 9 mois et 5 ans

Selon la dernière enquête nationale, seul un enfant sur cinq était complètement vacciné au Tchad. Une mauvaise nouvelle, quand on sait qu'une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes. Non traitée, cette maladie peut même être meurtrière : elle entraine la sous-nutrition chez un enfant, et c'est l'une des causes de la mortalité infantile. Face à cette situation, les autorités s'apprêtent à lancer une campagne nationale de vaccination. La première depuis 2015. 

Prévue du 12 au 18 janvier dans toutes les provinces du pays, cette campagne cible les enfants âgés de 9 mois à moins de 5 ans. dans toutes les 23 provinces du Tchad. Lors de cette campagne, les autorités veulent aussi informer les parents sur les dangers de la rougeole. De bonne augure, vu que 41% de la population ne connaissent pas la rougeole, selon une enquête de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).