Le rappeur Mokobé frôle la mort, après avoir contracté le neuropaludisme

Absent des réseaux sociaux depuis le dernier match du Mali lors de la CAN 2021, Mokobé est enfin sorti du silence. Dans un long message, le rappeur a expliqué avoir échappé à la mort, après avoir contracté le neuropaludisme en Côte d'Ivoire.

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le
Le rappeur français d'origine malienne, Mokobé
Le rappeur français d'origine malienne, Mokobé  —  Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Il s'en sort de très peu ! Très actif sur les réseaux sociaux, le rappeur français d'origine malienne, Mokobé, n'avait plus rien posté sur les réseaux depuis plus de deux mois. Mais lundi dernier, il est enfin sorti du silence. Le cofondateur du mythique groupe de rap 113 a publié, sur ses réseaux, la photo d’une chambre d'hôpital avec, en légende, un long texte dans lequel il explique ce qui lui est arrivé. 

A l'occasion d'un voyage en Côte d'Ivoire, l'auteur du titre "J'ai trop dansé" a contracté le neuropaludisme, la forme la plus grave du paludisme (qu'on appelle aussi malaria). Il s'agit d'"un palu très sévère qui a attaqué tout mon corps et mon cerveau", explique l'artiste. 

Une hospitalisation à Abidjan

Hospitalisé durant dix jours à Abidjan, Mokobé était "complètement inconscient" avant d'être "rapatrié d’urgence en avion médicalisé à Paris à l'hôpital Necker". Mais l'état de santé du rappeur s'est aggravé durant son transfert médicalisé. "En plein vol, ils ont dû m'intuber et je me suis retrouvé dans le coma" détaille l'artiste de Vitry-sur-Seine. Avant d’ajouter : "Dieu merci, grâce aux prières et soutien de ma famille, mes parents, mes frères et sœurs, entourage, ami(e)s, cousins, cousines, j'ai repris conscience et j’ai été magnifiquement soigné".

Le neuropaludisme, connu aussi sous le nom de paludisme cérébral, se manifeste par une forte fièvre et des convulsions suivies de coma. Quand il n'est pas mortel, il peut être responsable de séquelles neurologiques très graves. La rédaction d'AlloDocteurs Africa souhaite à Mokobé un prompt rétablissement.