Le cancer tue de plus en plus au Cameroun

Alors que le cancer gagne dangereusement du terrain au Cameroun, les autorités sanitaires multiplient leurs efforts pour mieux lutter contre cette maladie du siècle

Arnaud Ntchapda
Rédigé le
Un médecin parle de cancer avec une patiente
Un médecin parle de cancer avec une patiente

C'est l'une des premières causes de décès prématuré au Cameroun ! Depuis quelques années, le cancer gagne du terrain. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), on estime à 21.000 le nombre de nouveaux cas recensés en 2020, et plus de 13.000 Camerounais ont perdu la vie des suites d'un cancer

Toujours selon le rapport de l'OMS, les cancers les plus courants (en termes de nombre de cas recensés) sont ceux du sein et du col de l'utérus. Des pathologies qui tuent de plus en plus de jeunes femmes, alors qu'elles peuvent être facilement prévenues.   

Le gouvernement lance sa riposte

Face à cette situation, les autorités multiplient leurs efforts pour réduire d'au moins 10% la charge et la mortalité de cette maladie du siècle. Pour améliorer le dépistage et la prise en charge des malades, le gouvernement mise sur son Plan stratégique de lutte contre le cancer (2020-2024), dont l'objectif est notamment d'accélérer la création de centres de dépistage permanent. A terme, le ministère de la Santé espère augmenter les dépistages et diagnostics précoces de 25%.