La Tunisie autorise le vaccin anti-Covid de Pfizer pour les enfants de 5 à 11 ans

Alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 des enfants âgés de 12 à 14 ans avance timidement en Tunisie, les autorités sanitaires viennent d'accorder au vaccin de Pfizer-BioNTech une autorisation de mise sur le marché pour les 5-11 ans.

Badr Kidiss
Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
La Tunisie pourrait bientôt ouvrir la vaccination anti-Covid aux plus petits
La Tunisie pourrait bientôt ouvrir la vaccination anti-Covid aux plus petits

Ça se précise ! Alors que la Tunisie a déjà vacciné environ 1.000 adolescents âgés de 12 à 14 ans en un mois, elle pourrait bientôt élargir cette vaccination anti-Covid aux plus petits. Il y a quelques jours, le pays a autorisé une mise sur le marché du vaccin de Pfizer-BioNTech pour les 5-11 ans atteints de maladies chroniques. Une première au Maghreb. 

Touchée par Omicron, le premier variant préoccupant du Covid-19 découvert en Afrique, la Tunisie veut "protéger les enfants du risque d'infection, en particulier ceux atteints de maladies chroniques et ceux qui souffrent d'une immunodéficience". Il s'agit également d'enfants souffrant de maladies hépatiques chroniques, maladies cardiaques et respiratoires chroniques, neurologiques, d'obésité, de diabète ou atteints de trisomie 21.

Vers une probable généralisation ?

Chokri Jribi, membre de la campagne nationale de vaccination contre le nouveau coronavirus, a expliqué que les essais cliniques ont démontré l'efficacité du vaccin Pfizer chez les enfants de ce groupe d'âge dans le monde, en utilisant une dose réduite par rapport aux autres catégories d'âge.

S'il est évident que les enfants développent peu de formes graves liées au Covid-19, les plus jeunes participent quand même à la circulation du SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid. Ce qui pourrait expliquer la volonté des autorités à tunisiennes à vacciner les plus petits. En parallèle, cette autorisation de mise sur le marché tunisien apparaît comme un premier pas avant une généralisation qui se ferait sur la base du volontariat. Mais si certains pays européens ont déjà commencé à vacciner les 5-11 ans, les petits Tunisiens devront attendre encore un peu avant le lancement officiel de la vaccination.