La santé des Marocaines menacée par des faux produits de beauté

Bien que le Royaume semble épargné par le fléau des faux médicaments, le pays fait face à un autre trafic d'une grande ampleur : les faux produits de beauté.

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le
Du faux vernis à ongles
Du faux vernis à ongles

Mascaras, rouges à lèvres, vernis à ongles et crèmes en tous genres… tous les cosmétiques sont concernés. Au Maroc, des versions contrefaites des produits de beauté inondent les marchés. On en trouve même sur des sites Internet, qui sont généralement hébergés dans des Etats peu regardants. 

Originaires d'Afrique Subsaharienne, les produits cosmétiques falsifiés et les copies bon marché menacent la santé des Marocaines. Car ces contrefaçons peuvent engendrer des réactions allergiques sur la peau plus ou moins conséquentes. Elles peuvent aussi être à l'origine d'infections bactériennes, dans certains cas. 

Des produits dangereux

Avant de se retrouver dans notre salle de bain, tous les produits sont testés par leur fabricant pour évaluer leur innocuité mais aussi leur efficacité. Des examens importants auxquels ne sont évidemment pas soumis les différentes contrefaçons, dont les composants n'ont rien à voir avec les "vrais". De surcroît, ces cosmétiques contrefaits peuvent  être fabriqués par "une main-d’œuvre non qualifiée, sans aucun respect des règles d'hygiène les plus élémentaires, à l’aide d’ingrédients de mauvaise qualité voire interdits par la réglementation", explique la Fédération des entreprises de la beauté (Febea).

La majeure partie des faux cosmétiques écoulés sur le marché marocain sont fabriqués en Asie, mais également en Turquie, en Europe de l'Est, selon la Febea. Mais leur production est aussi courante au Royaume : en février dernier, des tonnes de produits contrefaits ont été saisis dans une usine clandestine à Casablanca. 

Réservée hier aux produits de luxe (vêtements, maroquinerie, parfums), la contrefaçon s'attaque aujourd'hui à des produits de la vie quotidienne : cosmétiques, outils, baskets, masques anti-Covid... Pour ne pas se faire avoir, il s'agit donc d'ouvrir l'oeil.