La fécondité en baisse continue depuis 30 ans au Sénégal

Zoom sur l’évolution de la fécondité au Sénégal, où le nombre d’enfants par femme baisse depuis 30 ans.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le , mis à jour le
Une maman qui s'amuse avec son fils
Une maman qui s'amuse avec son fils

La fécondité a enregistré une nette baisse en une trentaine d'années au Sénégal, où le nombre moyen d'enfants par femme est désormais inférieur à cinq, selon un rapport de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). 

L'indice synthétique de fécondité est passé de "6,4 à 4,7 entre 1988 et 2019", selon ce rapport consulté lundi sur le site de l'ANSD.

La moitié des Sénégalais ont moins de 18 ans

La population, qui était de 13,5 millions en 2013, lors du dernier recensement, a été estimée par l'ANSD à plus de 17 millions d'habitants en 2021 dont 50,2% de femmes et 49,7% d'hommes. "La moitié de la population du Sénégal en 2021 est âgée de moins de 18 ans", preuve "du caractère jeune de la population", ajoute le rapport. 

Les statistiques indiquent par ailleurs qu'en dépit d'une hausse continue de la population urbaine sur le temps long, celle-ci reste minoritaire: 52,7% des habitants du pays vivaient hors des villes en 2021.

Source : AFP