En réponse à l'identification de plusieurs cas de rougeole, MSF a lancé une nouvelle campagne de vaccination
En réponse à l'identification de plusieurs cas de rougeole, MSF a lancé une nouvelle campagne de vaccination

En RD Congo, une campagne de vaccination contre la rougeole cible les enfants

Alors que la République démocratique du Congo (RDC) est toujours confrontée à des épidémies de rougeole, les autorités multiplient leurs efforts pour vacciner et protéger les enfants.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

La lutte continue. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les autorités sanitaires de la province du Sud-Ubangi  organisent une campagne de vaccination contre la rougeole. Cette maladie virale extrêmement contagieuse touche surtout les enfants. Le virus se propage lorsque les malades toussent ou éternuent, ou par le contact direct avec des sécrétions nasales ou laryngées. Pour protéger la population, les autorités s'apprêtent à vacciner 172.000 enfants âgés de 6 à 59 mois.

"L’OMS épaule cette campagne du Ministère de la santé pour permettre aux autorités sanitaires provinciales du Sud-Ubangi à donner du vaccin antirougeoleux (VAR) aux enfants insuffisamment ou non vaccinés afin de renforcer leur immunité et de réduire ainsi la morbidité et la mortalité attribuables à la rougeole", souligne Amédée Prosper Djiguimdé, chargé du Bureau de l’OMS en RDC. 

Une couverture vaccinale encore insuffisante

A ce stade, la République Démocratique du Congo recense près de 8.000 cas suspects de rougeole dont 90 décès. La majorité des cas sont enregistrés dans la province du Sud Ubangi, et les enfants de moins de 5 ans sont les plus touchés par ce mal. Le bureau de l’OMS en RD Congo indique que “selon les données préliminaires de l’enquête post-campagne de vaccination de suivi contre la rougeole organisée au dernier trimestre de l’année 2019, la province du Sud Ubangi avait enregistré une couverture vaccinale de 90,8%, alors que l’objectif minimal est d’atteindre 95%".

La rougeole est une grosse préoccupation pour les autorités sanitaires congolaises. Elle a tué plus de 7.000 personnes  au cours de l’épidémie –la plus importante de l’Histoire- qui a sévi de 2018 à 2020. Pour endiguer la nouvelle épidémie de rougeole, les campagnes de vaccinations se multiplient. Car pour que tout le monde soit protégé de cette terrible maladie, il faut qu'au moins 95% de la population soit vaccinée. Mais en Afrique, moins d'un pays sur trois a vacciné au moins 90% de sa population. Jusqu'à quand ?