"Village du coeur", prévenir les maladies cardiovasculaires chez les Béninois

A l'approche de la semaine du coeur au Bénin, des cardiologues tentent de sensibiliser et informer les Béninois sur les maladies cardiovasculaires.

Léonard Kabo
Rédigé le , mis à jour le
"Village du coeur", prévenir les maladies cardiovasculaires chez les Béninois

"Utiliser le cœur pour se connecter". C'est en substance le thème de l'édition 2021 de la Journée mondiale du cœur au Bénin. Célébrée les 29 septembre de chaque année, cette journée vise à sensibiliser le grand public aux maladies du cœur qui se multiplient dangereusement sur le continent. On estime qu'elles sont responsables d'au moins un million de décès par an en Afrique. 

Alors que le coronavirus (Covid-19) est particulièrement dangereux pour les patients atteints de maladies cardio-vasculaires, la pandémie a eu de nombreux effets indirects au Bénin, notamment une diminution des diagnostics de problèmes cardiaques. "Beaucoup de personnes vivant avec des maladies cardiovasculaires ont peur de se rendre dans les hôpitaux, pour éviter d'être contaminées au coronavirus" a précisé le Dr Hugues Dohou, médecin cardiologue au Centre Hospitalier Universitaire Départemental (CHUD) du Borgou.

Des cardiologues au chevet de la population

Lancée en 2012 à Parakou pour faire connaître les risques des maladies cardiovasculaires, la traditionnelle Semaine du cœur connaîtra sa 10ème édition du 1er au 7 Novembre sous le thème "le village du cœur"

La Semaine du coeur est prévue début novembre
La Semaine du coeur est prévue début novembre  —  Léonard Kabo

Au programme, "de la sensibilisation pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC), des dépistages, des formations et la célèbre marche du coeur" annonce le Dr Marius Dakpo, médecin cardiologue et coordonnateur général du comité d'organisation de la semaine du coeur. Une bonne nouvelle, quand on sait que la plupart des Béninois ne connaissent pas les maladies du coeur, ni les moyens pour les éviter.