Non, le Blue Monday n'est pas le jour le plus déprimant de l'année (image d'illustration)
Non, le Blue Monday n'est pas le jour le plus déprimant de l'année (image d'illustration)

Blue Monday : pas de raison de déprimer cette année !

Le Blue Monday, qui coïncide avec le 18 janvier 2021, est considéré comme le jour le plus déprimant de l'année... Mais cette affirmation n'a rien de scientifique. On vous donne quand même quelques conseils pour lutter contre la déprime, parce qu'on en a tous besoin en 2021 !

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le

Le 3ème lundi du mois de janvier est marqué par le Blue Monday, le jour le plus déprimant de l'année ! En 2021, le Blue Monday coïncide avec la journée du 18 janvier. Après l'année qui vient de s'écouler, marquée par la pandémie, certains Africains redoutent déjà un Blue Monday particulièrement à supporter. Mais rassurez-vous, ce lundi est aussi déprimant que tous les autres, et il n'a rien de spécial. Car le "Blue Monday" est une sorte d'arnaque. 

Découvert en 2005 par Cliff Arnal, un psychologue de l’université de Cardiff, le Blue Monday aurait été prouvé scientifiquement via l'une de ses équations. Sauf que cette dernière a été commandée par une agence de voyage, pour faire de la pub pour des séjours destinés à lutter contre la déprime de janvier. Rien de très scientifique à la formule du Blue Monday donc, mais plutôt un très gros coup de pub. 

Blue Monday et pandémie

Pas de raison de déprimer aujourd'hui plus qu'un autre jour ! En cette période de pandémie et d'incertitude, ne vous laissez pas abattre par cette journée montée de toutes pièces pour des besoins publicitaires. C'est vrai que cette année a été difficile, avec l'arrivée du coronavirus, les restrictions sanitaires et les confinements qui se succèdent un peu partout dans le monde. 

Mais il faut essayer malgré tout de voir les choses du bon côté : l'Afrique et le reste du monde devraient bientôt pouvoir tourner le dos à la pandémie, avec le début des campagnes de vaccinations. Les Seychelles ont déjà commencé, le Maroc prévoit de débuter la vaccination la semaine prochaine, l'Algérie fait le choix de plusieurs vaccins, il faut s'accrocher et ne pas renoncer. Plus que jamais.