L'arrêt de l'alcool est bénéfique à tout moment de la grossesse.
L'arrêt de l'alcool est bénéfique à tout moment de la grossesse.

Alcool pendant la grossesse : pourquoi c'est un grand non !

Il est recommandé de ne consommer aucun alcool pendant la grossesse, mais pourquoi ?

Badr Kidiss
Rédigé le

C'est un secret de polichinelle : l'alcool n'est pas bon pendant la grossesse. Lorsqu'on attend un enfant, on s’interroge parfois sur la quantité d’alcool que l’on peut boire sans risque pour la santé du bébé. Mais aujourd’hui, aucun spécialiste ne peut affirmer avec certitude qu’un seul verre d’alcool soit sans risque pour le fœtus.

Certaines femmes décident de se passer de vin et de bière, et de toute autre boisson alcoolisée, dès le projet de bébé. Pour d’autres, l’arrêt se décide à l’annonce de la grossesse. 
C’est une nouvelle habitude à prendre et votre conjoint peut y jouer un rôle important. Si l’arrêt est difficile, le personnel soignant qui suit la grossesse ou des professionnels spécialisés peuvent être une aide précieuse.

Pourquoi dire stop

Dès les premières semaines de la grossesse, le placenta laisse passer l'alcool. Cela signifie que si une femme enceinte consomme de l’alcool, le fœtus aussi ! Or, l’organisme de ce dernier est en pleine construction, l’effet d’un seul verre n’a rien à voir avec celui qu’il peut avoir sur un organisme adulte. En ne buvant pas d’alcool pendant la grossesse, on évite des risques importants pour le développement du bébé : un retard de croissance, des atteintes du système nerveux central, des malformations en particulier au niveau du cerveau, des troubles du comportement ou encore, un syndrome d’alcoolisation fœtale

Tous les alcools sont dangereux pendant la grossesse : un demi de bière, un verre de vin, une coupe de champagne ou un verre de rhum contiennent la même dose d’alcool. Soit environ 10 grammes d’alcool pur. Pour éviter tout risque pour la santé de bébé, il est recommandé de ne pas boire pendant toute la durée de la grossesse. Si vous avez consommé de l’alcool, il faut savoir que l’arrêt est bénéfique à tout moment de la grossesse.