L'éradication de la polio est proche
L'éradication de la polio est proche

Afrique : Bientôt la fin de la polio?

Si le Nigéria est le dernier pays africain où la poliomyélite faisait encore des ravages, plus aucun cas n'y a été détecté depuis 3 ans. De quoi espérer une Afrique sans cette maladie très contagieuse.

Badr Kidiss
Rédigé le

On y arrive ! En 1988, la poliomyélite avait provoqué la paralysie de plus de 350.000 enfants dans 125 pays dans le monde. Aujourd'hui, l'éradication de cette maladie, qui touche essentiellement les enfants de moins de 5 ans, est toute proche.

Si au niveau continental, le Nigéria est le seul pays où il existe des risques, aucun cas n'y a été enregistré depuis 3 ans. Le dernier cas avait ainsi été recensé le 21 août 2016 dans l’État de Borno. Ce qui ouvre la voie vers une éventuelle certification (Polio Free) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Et si le Nigéria est déclaré sans polio, c'est tout le continent qui aura battu la poliomyélite.

Une victoire mondiale

Depuis le début d'année, il n'y a eu qu'un seul cas de polio à travers le monde. C'était en Afghanistan. Et à en croire les experts, la polio pourrait bientôt devenir la deuxième maladie éradiquée dans l'histoire de l'humanité, après la variole. Une bonne nouvelle presque inespérée.

Très contagieuse et causée par un virus qui attaque le système nerveux et paralyse à vie en quelques heures, la polio ne dispose d'aucun traitement. Mais alors, comment sommes-nous passés de centaines de milliers d'enfants infectés par an dans le monde dans les années 1980 à une éventuelle éradication mondiale de cette maladie invalidante?  La réponse est du côté de l'OMS qui a lancé, en 1988, l'initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (Imep). Celle-ci a permis de prévenir la maladie grâce à une immense campagne de vaccination des enfants. 

Ne pas arrêter la vaccination des enfants

Attention, l'éventuelle éradication de la polio ne veut pas dire qu'il faut en finir avec la vaccination des tout-petits. Au contraire : il faut s'assurer que la couverture vaccinale mondiale reste suffisante. “Nous devons rester vigilants afin de garantir l’éradication”, avertit Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique qui estime que plus de 16 millions de personnes ont échappé à cette maladie invalidante grâce à la vaccination. Sur les six régions de l’OMS, quatre sont déclarées libres de polio. Il s’agit de la Région américaine (1994), de la Région du Pacifique Occidental (2000), la Région européenne (2002) et la Région de l’Asie du Sud-Est (2014). Il reste encore la Région de la Méditerranée australe et la Région africaine mais plus que jamais, l'espoir est de mise.