Une maladie méconnue touche une famille les Soumah (Crédit photo sqofield)
Une maladie méconnue touche une famille les Soumah (Crédit photo sqofield)

A Conakry, une mystérieuse maladie ronge la peau d'une famille

Au moins une personne est morte, à Kagbelen dans la région de Conakry, des suites d'une maladie non encore identifiée par les spécialistes.

Mamadou Oury Diallo
Rédigé le , mis à jour le

Une maladie encore méconnue frappe toute une famille guinéenne. A Kagbelen, dans la banlieue de Conakry, la famille Soumah lutte depuis plus de 15 ans contre cette mystérieuse pathologie. Selon l'un des membres de la famille dont les six enfants sont touchés, le mal se manifeste par des boutons qui provoquent des plaies et une grosse démangeaison. 

Si la famille a consulté les médecins les plus réputés dans les deux grands hôpitaux de Conakry, pour l'heure aucun professionnel n'a réussi à identifier cette maladie. Suite au décès de l'un de ses enfants, la famille Soumah a décidé d'alerter les médias, en contactant une chaîne de télévision. 

Des symptômes cutanés douloureux

Les images diffusées par la chaîne Espace TV ont provoqué une vive émotion chez les Guinéens. C'est sur la base de ces images et des photos partagées sur les réseaux sociaux que le docteur Ibrahima Traoré, dermatologue à l'hôpital Donka, a avancé une première explication sur la maladie, qui n'attaque que les enfants de la famille Soumah.

"Nous constatons sur le plan dermatologique des érosions, une sécheresse de la peau et à quelques endroits, la destruction presque totale de l'épiderme, qui est la couche supérieure de la peau," explique le dermatologue. Il constate également que deux des enfants présentent "des éruptions cutanées semblables à de l'urticaire, qui ont probablement persisté pendant longtemps et qui par la suite se transforment en éruption bulleuse, c'est-à-dire que des bulles, ou cloques, se forment sur la peau".

Une piste de diagnostic

Compte tenu de ces symptômes, le dermatologue pense avoir à faire à une pemphigoïde bulleuse, une maladie de la peau qui se manifeste par l'apparition de bulles de grande taille sur des plaques rouges (qu'on appelle aussi plaques érythémateuses). C'est une maladie d’origine auto-immune, ce qui signifie que l’organisme, suite à un dérèglement du système immunitaire, produit des anticorps contre la peau.  

Non traitée, la pemphigoïde bulleuse peut entraîner la mort. Heureusement, un traitement de longue durée existe. Mais là où le diagnostic du dermatologue semble difficile à confirmer, c'est que cette maladie n'est pas contagieuse. Dès lors, il semble difficile d'expliquer que toute la famille soit touchée par ce mal. Pour l'heure, la famille Soumah espère une aide financière pour pouvoir identifier cette maladie et soigner ses enfants.