Au Maroc, 12.000 personnes qui bénéficient gratuitement d’une thérapie antirétrovirale
Au Maroc, 12.000 personnes qui bénéficient gratuitement d’une thérapie antirétrovirale

Fonds mondial : les 14 milliards atteints grâce à l’Afrique, la France… et Bill Gates

Donateurs publics et privés se sont engagés à apporter 14 milliards de dollars au Fonds mondial de lutte contre le sida. "On y est", a lancé le président français Emmanuel Macron.

AlloDocteurs Africa
Rédigé le , mis à jour le

Les 14 milliards de dollars espérés seront bien là ! Donateurs publics et privés se sont engagés à apporter cette somme au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, a annoncé jeudi à Lyon le président français Emmanuel Macron.

Les organisateurs avaient fixé à 14 milliards de dollars (12,7 milliards d'euros) le montant à recueillir pour pouvoir espérer éradiquer ces trois maladies à l'horizon 2030. "On y est", a lancé le président français Emmanuel Macron en affirmant que le solde devrait pouvoir être levé dans les semaines à venir.

"Je ne laisserai personne sortir”

"Je ne laisserai personne sortir de cette pièce ou quitter Lyon tant que les 14 milliards n'auront pas été obtenus", avait lancé le président un peu plus tôt depuis la tribune de la conférence de refinancement du Fonds mondial de lutte contre ces maladies. 

Nombre de pays ont augmenté leur contribution ou sont devenus donateurs pour la première fois, notamment en Afrique, a souligné le président français à la clôture de la manifestation qui a rassemblé quelque 700 délégués.

La France et Bill Gates plus généreux… mais pas assez? 

Mais pour boucler le budget projeté, qui doit couvrir les trois prochaines années de fonctionnement du Fonds, et assurer le succès de la réunion, la France a accepté de revoir à la hausse sa contribution. Elle a ainsi apporté 60 millions de dollars de plus que prévu initialement, conduisant à une augmentation de 20% par rapport à ce qu'elle avait donné il y a trois ans. Et le milliardaire américain Bill Gates a accru sa participation dans les mêmes proportions.

Un collectif de 12 organisations de la société civile, dont Aides, Oxfam, Solidarité sida ou Sidaction, avait toutefois réclamé une hausse "d'au moins 25%" pour la France, soit 270 millions, comme l'Allemagne l'a fait par exemple, ou le Canada en accueillant la dernière conférence en 2016.